VALEURS GUIDES

Dans les écoles efficaces et de qualité, tous les acteurs concernés partagent les mêmes valeurs.

Nous sommes une grande école avec beaucoup d’enseignant-e-s et de personnes en formation participant à des offres de formation totalement différentes. Afin de garantir le bon fonctionnement de l’école, il est donc inévitable d’édicter des règles claires, ce qui ne doit toutefois pas aboutir à une bureaucratie débordante. D’ailleurs, de nombreux éléments ne peuvent et ne doivent pas être réglés dans les moindres détails, mais le tout fonctionne pourtant bien si toutes et tous se sentent concernés par des valeurs guides communes et savent que ces valeurs sont également valables pour les partenaires. Ce qui est déterminant c’est l’esprit avec lequel chaque participant-e remplit ses tâches et ses rôles et organise sa collaboration.

Notre école s’engage à respecter les quatre valeurs guides évoquées plus bas. Nous leur accordons beaucoup d’importance et nous nous efforçons de les garder à l’esprit et de nous y conformer en tout temps. Nous sommes conscients du fait que cela n’est pas toujours possible, car ces valeurs guides entreront souvent en concurrence avec d’autres considérations et contraintes extérieures momentanées. Les valeurs guides constituent toutefois le point de référence central de nos efforts en vue d’établir un climat scolaire favorable à l’apprentissage, efficace d’un point de vue pédagogique et humainement agréable.

 

NOUS NOUS CÔTOYONS AVEC RESPECT

La dignité de la personne est intangible. Nous traitons les autres avec respect, avec le sentiment de notre propre dignité.

Nous portons de l’intérêt à autrui, aux opinions et aux sentiments de nos semblables. En cas de conflit, si des critiques doivent être émises, des limites fixées ou même des sanctions prononcées, elles le sont dans une attitude de respect et de dignité. Etre respecté-e et respecter les autres, aussi bien en termes de comportement que de communication, font partie d’une qualité de vie épanouissante.

 

Nous évitons de manquer de respect, d’utiliser la violence verbale ou physique, de pratiquer l’exclusion sociale ou la dérision, et nous intervenons lorsque nous constatons une atteinte à ces interdictions.

NOUS ÉTABLISSONS LA CONFIANCE PAR DES ATTENTES CLAIRES

Toute collaboration nécessite un minimum de confiance. La confiance repose sur le fait de connaître l’autre et de pouvoir compter sur lui/elle.

C’est pourquoi nous misons sur des attentes réciproques transparentes, sur des tâches et des rôles clairs ainsi que sur une collaboration au sein de structures raisonnables qui permettent de garder une vue d’ensemble. Dans le cadre de nos valeurs centrales, nous tirons à la même corde. Le fait de pouvoir travailler dans des conditions-cadres claires et vivre des relations est relaxant et libère la créativité. Nous tenons toutefois également compte du changement permanent des rapports et cherchons à chaque fois de nouvelles clarifications.

 

En cas de perturbations, de déceptions et d’irritations dans l’accomplissement des tâches, nous examinons également toujours si les raisons se trouvent dans des exigences ou des attentes mal formulées. Il n’est jamais entièrement possible de créer des conditions claires pour tou-te-s, mais c’est un devoir permanent pour les dirigeant-e-s, enseignant-e-s, et personnes en formation.

NOUS SOMMES AXÉS SUR LES PRESTATIONS

Nous comptons sur l’élan naturel des personnes à apporter des prestations et à être satisfaites des bons résultats.

Nous nous réjouissons des résultats objectifs, mais apprécions et reconnaissons également les efforts personnels. Notre image des personnes tient également compte de la volonté et de l’envie à fournir des prestations en tant que besoin fondamental, même si cette envie ne transparait pas toujours dans le comportement. Nous considérons comme prestations les résultats dans les domaines professionnels, dans le comportement social et dans le domaine des compétences personnelles.

 

En cas de manque d’envie chronique, de manque de volonté à fournir des prestations, nous recherchons d’abord les obstacles, puis nous essayons de les éliminer en proposant des mesures d’aide adaptées. Pour que cela soit possible, nous abordons ouvertement les déficits et les manques de volonté constatés. Nous prenons les mesures nécessaires pour les personnes qui, à plusieurs reprises, ne peuvent ou ne veulent pas saisir les chances d’amélioration offertes et/ou qui entravent les autres dans l’accomplissement de leurs tâches.

NOUS ENTRETENONS UNE CULTURE DU SOIN

Nous agissons avec considération et un soin particuliers. Cela n’est possible que si nous prenons d’abord soin de nous-mêmes, si nous sommes attentifs/ves, au quotidien, à nos sentiments, à nos pensées et à nos actions.

Une personne qui se sent en accord avec elle-même et qui veille sur elle-même, soigne également l’exécution des tâches demandées, ses semblables et le matériel confié. Nous considérons l’estime de soi, le soin mis dans l’exécution des tâches, dans la collaboration avec les partenaires et dans l’utilisation des biens confiés comme une compétence professionnelle importante. Le fait de pouvoir compter sur le soin contribue fortement au bien-être personnel.

 

Nous refusons l’insouciance, le manque d’égards vis-à-vis des autres et les négligences aggravées lors de l’exécution des tâches. Nous interpellons les personnes chez lesquelles nous percevons une mise en danger d’elles-mêmes.