Historique du Lycée Technique

Rappel historique

1872

Création de l’école d’horlogerie. Le secteur horloger est en plein essor et a besoin de professionnels. Les entreprises ne sont pas en mesure de proposer elles-mêmes une formation solide et se mettent ensemble afin de créer le centre de formation bilingue à Bienne.

1890

Création du Technicum de Bienne, auquel l’école d’horlogerie est rattachée en tant que division.

1962

Le métier d’horloger attire de moins en moins les jeunes, ce qui conduit à une restructuration. L’école d’horlogerie et de microtechnique est créée. Elle sera remplacée par l’actuelle École cantonale des métiers microtechniques.

1977

Le Technicum devient l’École d’ingénieurs de Bienne.

1978

L’école d’horlogerie et de microtechnique devient l’École cantonale des métiers microtechniques.

1983

Déménagement de l’École cantonale des métiers microtechniques de la rue de la Source à la Rue de Boujean 31.

1986

Ouverture de la division électronique.

1993

L’école est reconnue comme école professionnelle supérieure (EPS) et peut enseigner les branches menant à la maturité professionnelle technique.

1998

En raison de la nouvelle législation sur les HES, le degré secondaire II et le degré tertiaire sont séparés. La Direction de l’instruction publique (INS) du Canton de Berne décide de fusionner l’Ecole professionnelle des arts et métiers de Bienne (EPAM) et l’École cantonale des métiers microtechniques.

2000

L’École cantonale des métiers microtechniques est intégrée en tant que division dans le nouveau Centre de formation professionnelle Biel-Bienne (CFP) sous le nom de Lycée Technique.

2007

Introduction de la formation professionnelle de praticien en mécanique sur 2 ans avec attestation fédérale.

2010

Introduction de la formation professionnelle d'opérateur en horlogerie sur 2 ans avec attestation fédérale AFP

2011

Déménagement du Lycée Technique de la Rue de Boujean 31 à la Rue de la Gabelle 18.