Nouvelle offre: MP 2 multilingue

 

Dès le mois d'août 2015 (année scolaire 2015-2016) le CFP Biel-Bienne propose une maturité professionnelle avec enseignement multilingue à plein temps après l’apprentissage d’orientation

« Technique, architecture et sciences de la vie ».

Pourquoi proposer une maturité professionnelle avec enseignement multilingue?

 La compréhension et l'utilisation de plusieurs langues est non seulement un atout mais une nécessité souvent incontournable pour l'exercice d'une activité professionnelle. Tous les milieux sont unanimes sur ce point. Qu'une personne agisse au niveau régional, national ou international, elle est systématiquement confrontée à l'usage d'autres langues et la maîtrise de sa seule langue maternelle (1ère langue) ne suffit pas à faire face aux différentes situations qui se présentent au quotidien. Ceci est tout particulièrement vrai et caractéristique pour notre région.

 La maturité professionnelle avec enseignement multilingue a pour but de maintenir et développer le niveau des connaissances linguisitiques des personnes en formation, de promouvoir l’utilisation de leur deuxième langue nationale en tant qu’outil de travail et de communication afin de faciliter la poursuite des études dans des institutions supérieures en Suisse et à l’étranger. Par ailleurs, cet enseignement multilingue favorisera également l'intégration des personnes en formation dans le monde du travail.

 

 

A qui s'adresse cette offre ?

La maturité professionnelle avec enseignement multilingue s’adresse à toute personne candidate à la fréquentation d’une MP 2 d’orientation « Technique, achitecture et sciences de la vie » consciente de l'importance que revêt la maîtrise de sa deuxième langue nationale (allemand, respectivement français), en plus de l'anglais, pour la poursuite de sa formation et de son activité professionnelle.

La formation proposée

Le CFP Biel-Bienne propose l’offre de base « Enseignement multilingue » conformément au Plan d’études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) du 18 décembre 2012 édicté par l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT).

A l’exception de l’anglais, les branches retenues pour l’enseignement multiligue (voir tableau des leçons) sont enseignées dans deux langues, à savoir la première et la deuxième langue nationale des personnes en formation (français, respectivement allemand, et inversément), ceci durant les deux semestres d’études, parallèlement et/ou successivement. Ainsi, les enseignants utilisent le français et l’allemand dans une même proportion (50%-50%). Les enseignants choisissent les supports de cours qui leur semblent les plus adéquats concernant la branche enseignée, indépendamment de la langue d’enseignement utilisée. Les enseignants veillent toutefois à maintenir un juste équilibre entre les deux langues lorsqu’un support n’est disponible que dans l’une de celles-ci.

D'autre part, les personnes en formation ont l'opportunité d'obtenir un diplôme de langue reconnnu dans les branches « Deuxième langue nationale » et « Anglais».

Pour la réalisation du Travail interdisciplinaire centré sur projet (TIP), on privilégie dans la mesure du possible et si les effectifs le permettent, des groupes de personnes dont la 1ère langue nationale n’est pas la même.

Pour la réalisation du «produit» écrit et sa présentation orale, deux scénarios sont envisagés.

  • Le produit écrit est rédigé dans les deux premières langues nationales à raison de 50% chacune. Ce rapport est identique lors de la présentation orale (supports de présentation compris).
  • Le produit écrit est rédigé à 100% dans l’une des deux premières langues nationales. La présentation orale se déroule alors à 100% dans l’autre langue (supports de présentation compris).

 

Evaluation des résultats

Conformément au PEC MP, la personne en formation définit, au début de sa formation, la langue nationale (1ère ou 2e langue) dans laquelle elle répondra (oralement ou/et par écrit) aux questions, problèmes et autres travaux faisant l’objet d’une évaluation.

L’intitulé des questions et des problèmes se fait dans les deux premières langues nationales, à raison de 50% chacune, dans les branches faisant l’objet d’un enseignement multilingue.

La même formule est retenue pour les examens.

Conditions d'admission

Les conditions d’admission sont les mêmes que pour une MP 2 «monolingue traditionnelle». L’aptitude à suivre la MP 2 avec enseignement multilingue quant à la maîtrise de la 2e langue nationale est laissée à l’appréciation de la personne en formation.

Le niveau minimum indispensable conseillé afin de pouvoir suivre l’enseignement multilingue tel qu’il est proposé correspond au niveau B1 du Cadre Européen commun de Référence (CECR), en tout cas en ce qui concerne la compréhension orale et écrite de la deuxième langue nationale. Les branches retenues pour l’enseignement multilingue de même que le concept retenu pour les évaluations et les examens n’exigent pas nécessairement un niveau de maîtrise supérieur dans la mesure où l‘un des buts poursuivis par la MP 2 avec enseignement multilingue telle qu'elle est proposée est précisément de permettre aux personnes en formation d’approfondir et parfaire leur maîtrise de leur 2e langue nationale dans la perspective d’une poursuite des études dans un univers multilingue. Ceci dit, un certain bilinguisme initial, sans être impératif, constitue évidemment un atout supplémentaire.

 

Bulletins semestriels, conditions de promotion

La mention « enseignement multilingue » (offre de base) est inscrite dans les bulletins semestriels en regard des branches concernées. La deuxième et éventuellement la troisième langue y sont également précisées. Il en va de même pour le certificat de maturité professionnelle.

Par ailleurs, les prescriptions légales en vigueur concernant la maturité professionnelle à plein temps sur 2 semestres après l’apprentissage sont applicables en totalité.

Changement de type de maturité en fin de semestre

Un passage de la MP 2 avec enseignement multilingue à une MP 2 monolingue traditionnelle en cours d’année ou en fin de semestre n’est pas possible.

 

Coûts

Les personnes domicilées dans le canton de Berne ne paient pas d’écolage. Les personnes domiciliées dans d’autres cantons doivent payer des frais d'écolage à moins que leur canton de domicile ne les prenne en charge.

Manuels d'enseignement :          env. CHF 800.-

Calculatrice :                               env. CHF 180.- à 340.-

L’enseignement exige l’emploi d’une calculatrice graphique. Une instruction à l’utilisation des possibilités graphiques de la calculatrice est dispensée dans le cadre de l’enseignement. Nous recommandons d’attendre le début de la MP 2 avant d'acheter une nouvelle calculatrice.

 

Frais de matériel

Il n'y a en principe pas de frais de matériel.

Toutefois des frais pourront exceptionnellement être facturés, par exemple lorsqu'un manuel d'enseignement est remplacé par un support de cours photocopié réalisé et distribué par un enseignant.

 

Frais d'inscription

Selon la décision du Conseil-exécutif du canton de Berne les frais d'inscription s'élèvent à CHF 150.- .

 

Échéance de paiement

Après une admission définitive confirmée par écrit, les frais d’inscription sont dus pour le début du premier semestre.

Le paiement dans les délais est la condition préalable pour l’attribution définitive d’une place d’étude.

fileadmin/BM/PDF/Anmeldung_BM2_fr.pdf
Télécharger PDF
Formulaire d'inscription MP2 multilingue