Le Lycée technique rencontre ses futures apprenties à Moutier

La dixième édition du «Salon interjurassien de la formation» de Moutier a attiré des milliers de jeunes souhaitant s’informer sur leur avenir professionnel. Le Lycée technique a présenté les différentes étapes de la fabrication d’un mécanisme d’horlogerie sur le stand commun Village technique.

La dixième édition du «Salon interjurassien de la formation» de Moutier a attiré des milliers de jeunes souhaitant s’informer sur leur avenir professionnel. Le Lycée technique a présenté les différentes étapes de la fabrication d’un mécanisme d’horlogerie sur le stand commun Village technique.

Dans un premier temps, les pièces sont conçues sur ordinateur puis reproduites précisément sur papier par les dessinateurs en construction microtechnique. Pour suivre un apprentissage de dessinateur en construction microtechnique, il faut avoir une bonne capacité de représentation dans l'espace, savoir travailler avec précision et aimer créer. Après les quatre ans d’apprentissage, l’apprentie obtient un certificat fédéral de capacité (CFC).

Les micromécaniciens fabriquent ensuite les différentes pièces. Pour fabriquer les pièces minuscules à l’aide de la machine, le plus important est la précision. Le travail doit être réalisé au millième de millimètre près, afin que les différentes pièces s’assemblent parfaitement. La formation de micromécanicien, comme celle de dessinateur en construction microtechnique, dure quatre ans et débouche sur un CFC.

Lors de l’étape suivante, les pièces sont assemblées. Des horlogers qualifiés sont formés à la réalisation de ce travail. Sur le salon, les futures apprenties ont pu assembler elles-mêmes un mécanisme. Pour le faire correctement, il faut beaucoup de patience et une main très sûre, afin d’assembler parfaitement les minuscules pièces. La formation d’horloger dure entre deux et quatre ans.

Lors de cette édition anniversaire du «Salon interjurassien de la formation», le Lycée technique a accueilli de nombreux visiteurs et leur a fait découvrir le monde fascinant de la microtechnique. Les apprenties ont pu présenter les différents métiers aux jeunes visiteurs du salon et les encourager à suivre une formation dans l’un des domaines de la microtechnique.